Panier

« J’ai réussi à vendre ma culotte de manière anonyme » – Confessions de FitBlonde420.

« J’ai réussi à vendre ma culotte de manière anonyme » – Confessions de FitBlonde420.

Salut tout le monde. Je suis Alexa, alias FitBlonde420. Je suis une femme de 31 ans qui aime vraiment partager son côté sexuel et coquin avec les autres. Beaucoup de gens ne le savent pas, car dans la vraie vie, je suis assez timide et calme. Mais une fois que vous apprenez à me connaître, je pense que vous conviendrez que j’ai une personnalité très amusante et pétillante. J’aime rencontrer de nouvelles personnes!

Je vends ma culotte depuis bientôt 2 ans et demi maintenant. Je prévois de continuer à vendre tant que mes acheteurs me voudront. (clin d’œil)

Pantydeal : Vos ventes de culottes sont-elles impliquées dans votre vie sexuelle ?

FitBlonde420 : Oui ! Ma vie sexuelle s’est grandement améliorée depuis que j’ai rejoint PD. Ma confiance a définitivement augmenté en vendant à la fois des culottes et des vidéos. Se sentir sexy pour soi-même est tout aussi important que se sentir sexy pour les autres. J’ai appris que mes clients reconnaissent définitivement la confiance dans cette entreprise.

PD : Êtes-vous en couple ? Que pense votre partenaire de votre activité Pantydeal ?

FB : Oui, je suis marié. Au début, mon mari était un peu incertain à ce sujet, mais au fil des ans, nous avons appris à apprécier le processus ensemble. Il emmène même mes paquets de culottes au bureau de poste pour moi !

FitBlonde420

Ma vie sexuelle s’est grandement améliorée depuis que j’ai rejoint Pantydeal.

PD : Comment as-tu découvert le panty fetish ? Faites-nous savoir comment s’est passé votre arrivée à Pantydeal.

FB : J’étais en train de naviguer sur Twitter un jour et je suis tombée sur des filles qui vendaient leurs culottes et d’autres contenus. J’ai pensé que cela semblait très excitant, alors j’ai créé un nouveau compte Twitter juste pour vendre des culottes. Heureusement pour moi, mon tout premier client m’a informé sur Pantydeal. J’ai rejoint le site en août 2016, et le reste appartient à l’histoire ! J’ai été sur d’autres sites de vente de culottes, mais PD est certainement la plateforme la plus vendue.

PD : Parlez-nous de vos premières impressions lorsque vous avez découvert le marché des culottes.

FB : Au début, j’étais un peu intimidé… Mais j’ai vite fait de bonnes connaissances et j’ai appris que la plupart du temps tout le monde était sympathique. Il a certainement fallu du temps et des efforts pour m’établir, mais cela en valait la peine. J’ai toujours des clients que je connais depuis le tout début, ainsi que des collègues vendeurs.

PD : Parlez-vous de vos ventes à votre famille ou à vos amis ?

FB : Seul mon mari est au courant de mes ventes et il soutient pleinement ce que je fais. Ma famille n’est pas aussi ouverte que certaines personnes, donc je ne partage pas ce côté de moi avec eux. Quant aux amis, peut-être un jour.

Un client voulait me voir porter 5-6 culottes à la fois

FitBlonde420

PD : Racontez-nous vos expériences les plus étranges en tant que vendeur.

FB : Il y a certainement eu des jours plus étranges que d’autres sur PD. J’ai eu quelques expériences où l’acheteur achète une paire de culottes et me dit ensuite qu’il ne veut plus les livrer et qu’il garde les bénéfices. J’ai également eu des demandes d’envoi de culottes non portées, ce que je n’ai aucun problème à faire bien sûr. Le tout est de plaire au client.

PD : Et quand on parle aux acheteurs ?

Je vais continuer à vendre mes culottes pendant un moment. Cela m’aide à exprimer mon côté sexuel.

FB : Hmmm… J’ai eu des demandes assez étranges pour des vidéos personnalisées. Un client voulait me voir porter 5-6 culottes à la fois. Une autre m’a demandé de porter la culotte pendant la douche. Bien sûr, j’ai rempli les deux demandes, mais certainement pas quelque chose qu’on vous demande de faire tous les jours.

FitBlonde420

PD : Nous avons entendu des histoires de relations de plus en plus étroites : le vendeur finit par être ami avec l’acheteur ou même agir comme un « auditeur » occasionnel, car beaucoup d’entre eux trouvent un lien réel avec le vendeur. Quelle est votre expérience à ce sujet ?

FB : Cela peut certainement être vrai. J’ai mon diplôme en psychologie, donc parfois j’ai tendance à être un peu plus amical et compréhensif que je ne devrais l’être dans ce métier. J’ai rapidement appris, au début, à garder les choses très décontractées et à me concentrer sur les ventes. Cela étant dit, je considère certains de mes clients de longue date comme des amis, mais ils connaissent et respectent ce que je fais. Nous avons une compréhension mutuelle de l’entreprise et ne permettons pas aux sentiments ou à l’amitié de nous en empêcher.

Je vais continuer à vendre mes culottes pendant un moment. Cela m’aide à exprimer mon côté sexuel.

PD : Combien de temps pensez-vous continuer à vendre vos culottes ?

FB : Tant que mes clients veulent de moi ! J’aime plaire aux autres. Cela me fait plaisir de pouvoir rendre les autres heureux avec ma culotte et mon contenu.

PD : Y a-t-il une raison qui vous empêcherait de vendre votre culotte ?

FB : A moins que ma clientèle ne disparaisse complètement, je pense que je vais continuer à vendre mes culottes pendant un moment. Cela m’aide à exprimer mon côté sexuel, ce qui, je crois, est un aspect important pour être heureux et en bonne santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison Gratuite

Et toujours discrète

Collection a jour

Ajout de produits fréquent

Service client à votre écoute

Nous vous assurons un suivi

Paiement sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa