Panier

Comment la vente m’a aidé à faire face au fait de quitter mon agresseur et à la dépression post-partum

Bonjour à tous! C’est Barbie_Dreamz.

Si vous lisez ceci, merci. Cela signifie beaucoup pour moi.

Cette dernière année a été l’une des années les plus difficiles de toute ma vie. J’ai 26 ans et je suis une mère célibataire qui vit à nouveau à la maison avec ma mère après avoir quitté le père de ma fille et être devenue sobre. Je vais essayer de garder cela au point. Bare avec moi, j’ai le TDAH !

Mon histoire commence malheureusement comme beaucoup d’histoires, avec la maltraitance des enfants. J’ai été maltraitée dans mon enfance par ma grand-tante et mon oncle de deux à sept ans. À cause de ce traumatisme, j’ai toujours eu une estime de moi incroyablement basse et j’ai toujours été un plaisir pour les gens. Constamment besoin de s’intégrer. Constamment inquiet, quelque chose n’allait pas avec moi ou mon apparence.

Enfant, j’étais de taille moyenne, plus mince si vous voulez, mais à la puberté, je suis devenu lourd. Sans oublier que j’ai toujours été peu sûr d’avoir un « outie » depuis que j’avais environ 11 ans quand j’ai appris ce que c’était.

C’est à l’âge de 18 ans que j’ai eu envie de changer. J’ai commencé à courir tous les jours pour perdre du poids, mais je suis ensuite tombé dans une forte dépendance aux stimulants. Cela a pris le contrôle de ma vie pendant des années et c’est ce qui m’a impliqué avec mon ex le plus récent.

Je l’ai rencontré quand j’avais 22 ans. L’homme que je pensais être l’homme de mes rêves s’est avéré être mon pire cauchemar. Me comparant constamment à d’autres femmes, abus verbaux, émotionnels et physiques. Je suis resté avec lui pendant quatre ans parce que c’était ce que je pensais mériter.

Je ne me sentais jamais assez bien mais au moins j’avais quelqu’un et je n’étais pas seul. Je suis sûr que vous pouvez imaginer ce que serait d’être avec lui pour quelqu’un qui a déjà une faible estime de soi.

Mais donner naissance à ma fille a été le jour où j’ai su que les choses devaient changer. Cela m’a fait réaliser qu’il était maintenant temps de vraiment grandir. J’ai toujours voulu être mère. J’ai laissé mon ex ruiner mon expérience d’être enceinte, je n’allais pas le laisser ruiner ma future relation avec elle.

Elle mérite une enfance saine et heureuse et si je restais avec mon ex, elle ne verrait jamais ça. Seulement des combats et des chagrins. L’abus n’est pas de l’amour, l’abus n’est pas normal. Je ne pouvais pas laisser ma fille grandir en pensant de cette façon.

Alors, il était temps pour moi de me soigner afin d’être la mère que ma fille mérite et de pouvoir lui apprendre à être une femme forte !

Je n’avais aucune idée par où commencer ni même où le chemin de la guérison commençait. Après avoir quitté mon ex, je suis tombé dans une profonde dépression. J’étais déchirée entre retourner vers lui et faire ce qu’il fallait pour ma fille et pour moi-même. J’étais perdue dans le chaos de devenir une nouvelle mère et d’être célibataire pour la première fois depuis si longtemps.

La vérité est que je ne savais plus qui j’étais. Ce qui m’intéressait réellement, ce qui me rendait heureux. Quels étaient mes objectifs, ou si j’en avais même. Je pensais que j’étais juste une victime d’abus, une toxicomane et maintenant, une mère en surpoids, avec un vagin indésirable et beaucoup de bagages émotionnels.

J’ai aussi perdu ma libido pendant la grossesse et j’ai dû travailler pour la récupérer, cette fois sans partenaire. Je passais par des phases où je commençais à me sentir un peu mieux, puis je retombais dans la dépression.

J’ai ensuite découvert All Things Worn. Ce site m’a permis de retrouver confiance en moi et confiance en moi. Toutes les choses pour lesquelles la société rabaisse les gens (ou pour lesquelles mon ex me rabaisse) sont encouragées et aimées ici sur ce site.

Cela m’a fait explorer un côté de moi que je ne connaissais pas et cela m’a fait réaliser beaucoup de choses sur moi-même et sur ce qui me rend heureuse sexuellement. Cela m’a aussi fait aimer tout ce que j’ai toujours détesté dans mon corps.

C’est normal d’avoir une odeur, normal d’être potelé, normal d’avoir un outie. Ce site Web et la communauté rendent ces choses désirables et appréciées plutôt que quelque chose dont il faut avoir honte et qui est incroyable pour toutes les personnes impliquées.

C’est aussi beau de faire partie d’un site Web qui soutient tant les femmes en ces temps actuels.

Alors merci à tous les vendeurs et acheteurs qui rendent cette communauté si formidable. Merci de vous ouvrir et de montrer ces parties intimes de vous-mêmes que le monde extérieur ne voit pas toujours. Vous ne savez jamais qui vous pourriez aider en vous ouvrant !

Plus de notre blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison Gratuite

Et toujours discrète

Collection a jour

Ajout de produits fréquent

Service client à votre écoute

Nous vous assurons un suivi

Paiement sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa