Panier

Mon parcours en tant que transgenre FTM Bigender.

Comment ATW m’a aidé à m’accepter et à m’aimer

Salut, les amours ! Je passe par FemboyLace sur ATW ! Mes pronoms sont il/elle. Vous pouvez les utiliser indifféremment pour moi en fonction de ce que je porte ! (Si je porte des vêtements pour femmes, vous pouvez m’appeler n’importe quoi, quand je porte des vêtements pour hommes, faites-moi référence à lui seul.) identifié différemment plus tard dans la vie.

Je suis sous testostérone (depuis environ un an maintenant) et j’ai subi une chirurgie du haut (ablation de la poitrine féminine) mais pas de chirurgie du bas. Je m’identifie à la fois homme et femme. J’ai 30 ans et je vis aux États-Unis. Je suis une personne très coquine lol. Je vends à peu près la plupart des choses ici, des articles physiques, numériques et des services. Cependant, je ne vends pas de soutiens-gorge.

Mon parcours transgenre, comment je suis devenu

J’ai commencé mon voyage trans en 2020 lorsque la pandémie s’est produite pour la première fois. Ma région a été complètement fermée et nous avons tous été obligés de travailler à la maison. À l’époque, je travaillais dans un bureau de vente ennuyeux. Je n’aimais vraiment pas ce que je faisais et quand je n’étais pas au bureau, je me mêlais généralement aux gens. Cependant, en raison du confinement, je n’ai pas pu m’échapper pour ainsi dire, vers les endroits où j’allais habituellement. Ainsi, j’ai été obligé d’être à la maison comme beaucoup d’entre nous pour brasser mes propres pensées.

À ce moment-là, je ne pouvais plus ignorer mes pensées. J’ai commencé à chercher des réponses et j’ai fini par participer à un groupe de soutien LGBT local en ligne. Grâce aux gens que j’ai rencontrés et aux amitiés que j’ai nouées, j’ai réalisé que j’étais transgenre. J’ai réalisé que je ressentais une dysphorie de genre (détresse en réponse à une incongruité entre le genre dans l’esprit et le corps physique).

J’ai réalisé (à l’époque) que j’étais en fait un homme et non une femme. Je me suis senti soulagé d’avoir découvert ce fait nouveau sur moi. J’ai commencé à chercher des moyens de transition. J’ai aussi décidé de faire mon coming-out et, ce faisant, j’ai perdu tous mes anciens amis. Ce fut un début de délibération très difficile. Mais je savais ce que je voulais.

J’ai commencé à utiliser un nouveau nom préféré, à envisager de prendre de la testostérone et à subir une intervention chirurgicale. Je me suis identifié comme un transman/man. En 2021, j’ai pris rendez-vous avec mon médecin pour démarrer le processus. Ce n’était pas facile mais j’ai enfin pu commencer la testostérone ! C’était un soulagement et je me sentais très heureux de le faire. J’ai vécu beaucoup d’euphorie de genre et j’étais plus à l’aise avec moi-même.

J’ai refait ma garde-robe. J’ai acheté beaucoup de vêtements pour hommes et j’ai donné la plupart de mes vêtements pour femmes. J’ai commencé le processus de chirurgie du haut. Chaque changement me procurait une immense joie. J’étais content de la façon dont les choses se passaient, mais j’avais toujours une dysphorie invalidante parce que je détestais les parties inférieures avec lesquelles je suis né.

Avance rapide jusqu’en 2022, j’ai enfin subi une intervention chirurgicale supérieure ! La récupération a été dure au début mais elle est devenue plus facile. J’ai enfin pu récupérer et être moi-même. La joie était là et j’ai ressenti beaucoup d’euphorie sexuelle ! Ma poitrine avait été la plus grande source de dysphorie et maintenant j’étais enfin content.

Même ainsi, je détestais toujours les parties inférieures avec lesquelles je suis né. Je voulais subir une hystérectomie et une chirurgie des fesses (construction d’un pénis masculin et des fesses). Mais au fil du temps, j’ai commencé à m’impliquer dans la communauté femboy. J’ai rencontré beaucoup de femboys en ligne qui m’ont aidé à m’exprimer différemment.

Ainsi, encore une fois, j’étais en conflit sur ce que je ressentais. Je voulais vraiment être un femboy alors j’ai commencé à m’habiller plus féminine. J’ai ressenti ce sentiment de liberté que je n’avais plus de dysphorie concernant ma poitrine. J’ai acheté quelques autres vêtements féminins à ajouter à ma garde-robe. Au fil du temps, j’ai réalisé que quelque chose était différent. J’ai aimé qu’on m’appelle une fille et une princesse, ce qui m’a d’abord surpris. J’ai aussi aimé qu’on s’adresse à elle par moments. Cela m’a fait repenser ma façon de m’identifier. J’ai parlé à un de mes amis trans proches et j’ai fait des recherches en ligne pour trouver des réponses. Je suis arrivé à la conclusion que j’ai identifié comme bigender. J’ai réalisé que mon identité d’homme trans ne me convenait pas pour ainsi dire.

Comment ATW m’a appris à m’aimer

En tant que personne fabuleuse, j’ai subi beaucoup de traumatismes concernant les parties inférieures de mon corps. J’ai été agressée sexuellement à plusieurs reprises par d’anciens partenaires. Ainsi je n’ai jamais aimé comment je suis là-bas. Je ne m’étais vraiment jamais aimé ou accepté. Quand je suis sorti trans, j’avais mis en conflit mon traumatisme avec la dysphorie de genre. Je voulais me débarrasser de ce qui me causait de la détresse pour ainsi dire.

Même quand j’ai fait mon coming out en tant que bigender et que je me suis identifié à la fois comme un homme et une femme, je ne me suis toujours pas exploré. Je ne m’aimais pas parce que je sentais que j’étais endommagé et que personne ne m’aimerait.

Je ne suis sur ATW que depuis peu de temps. Et pendant mon court laps de temps, j’ai fait ma première vente et beaucoup de gens, acheteurs et vendeurs, m’ont parlé. Je poste souvent sur le tableau de bord et j’interagis avec tout le monde. Tous les charmants acheteurs et vendeurs me font me sentir accepté. Personne ne vous juge ou ne vous fait honte d’être simplement vous. Je suis moi-même lorsque je crée du contenu pour mes acheteurs. Voir toutes sortes de gens sur le tableau de bord me donne confiance que je peux être moi-même ici.

Créer du contenu pour mes acheteurs et interagir avec les vendeurs m’a aidé à renforcer ma confiance. Cela m’a aidé à me sentir sexy alors que je n’avais jamais ressenti cela auparavant ou que je ne le méritais pas. Je commence lentement mais sûrement à m’aimer et à m’accepter davantage, tel que je suis. Je suis ravi de créer plus de contenu pour mes acheteurs !

Mes DM sont toujours ouverts si quelqu’un veut apprendre à me connaître.

Bisous bisous

FemboyDentelle

Intéressé à contribuer à notre super blog communautaire ? Pourquoi ne pas contacter notre sympathique équipe ?

Plus de notre blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison Gratuite

Et toujours discrète

Collection a jour

Ajout de produits fréquent

Service client à votre écoute

Nous vous assurons un suivi

Paiement sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa