Culotte Sale

Show Filters

Affichage de 1249–1260 sur 1270 résultats

La vente de culotte sale est devenue un véritable business pour les jeunes demoiselles. L’objectif de ces filles est d’offrir du plaisir à leur clientèle tout en se faisant un maximum de sous. L’histoire de vente de culotte sale a débuté au Japon dans les années 90. Elle s’est étendue aux États-Unis puis a finalement atterri en France en 2011. L’idée n’est pas d’offrir une culotte sale, mais plutôt une, mouillée, remplir de cyprine.

Cependant, ces jeunes filles ne se contentent pas de les porter, mais se procurent un plaisir orgasmique avant de les envoyer en vente. C’est cette substance qui donne de la valeur aux culottes sales et les rend aussi convoitées. Souhaitez-vous en savoir davantage sur la vente de sous-vêtements sales ? Voici quelques informations utiles qui vous aideront à mieux comprendre ce business.

Qui achète des culottes sales ?

Les principaux fans des culottes sales sont les hommes. Ils ressentent de l’excitation et éprouvent du plaisir à l’idée qu’une femme l’ait portée. Certains hommes sont prêts à payer cher pour les avoir. Des études ont montré que 31% de la gent masculine qui l’achète l’utilise pour se masturber. Ensuite, il y a 30% qui la sentent, 13% qui la portent, 12% qui la rangent et 8% qui la lèchent.

L’odeur des culottes sales emballe les hommes et c’est cette senteur qui témoigne de leur utilisation. Elle est unique pour chaque personne. Cependant, il n’y a pas que les culottes sales qui sont vendues. Il y a aussi les strings, shorty, tangas, bikinis ou des paires de chaussettes.

Pourquoi acheter des culottes sales ?

De nombreuses raisons poussent les hommes à acheter des culottes sales. C’est pour eux un moyen de partager une intimité avec les femmes qu’ils désirent tant et dont ils n’auraient aucune chance d’avoir. Cela permet à ces hommes d’apprécier la féminité de ces dernières et de posséder une parcelle de leur vie ou l’odeur d’un rêve.

Une culotte sale odorante est aussi un moyen pour les hommes de découvrir de nouvelles senteurs féminines. Certains partagent de vrais moments intenses avec leur vendeuse en racontant leur histoire. Ils partagent leurs envies et leurs fantasmes sexuels sans tabou par mail ou tchat. L’achat de culotte sale permet aussi aux hommes de réaliser leur péché mignon en se masturbant.

Certains hommes aiment beaucoup la mouille des femmes pour le goût et l’odeur qu’elle dégage. Ces derniers préfèrent acheter des culottes mouillées pour vivre leur fantasme. D’autres préfèrent celles qui sont tachées de sang, celles qui sont utilisées au cours d’une activité sportive. Il existe aussi certaines catégories qui se limitent juste à celles qui ont simplement été portées lors d’un shopping. Les odeurs de culottes sales varient d’une femme à une autre. Pour varier leur plaisir, certains hommes préfèrent acheter des culottes chez plusieurs femmes.

Pourquoi vendre une culotte sale ?

La vente de culotte sale présente quelques avantages pour les vendeuses. Voici quelques raisons qui peuvent vous pousser à vous lancer dans l’activité.

Pour gagner de l’argent

La vente de sous-vêtements est un très bon moyen pour les jeunes filles de se faire de l’argent. C’est une idée de business assez simple qui peut permettre aux étudiantes de se prendre en charge et payer leur scolarité. C’est le cas de Lady Kitten qui a battu le record en vendant une culotte sale portée pendant trois semaines à 5000 euros.

Les amateurs de sous-vêtements sales deviennent de plus en plus nombreux. La demande est donc présente dans le domaine. Aussi, dans ce business, une culotte se vend en moyenne à 25 euros. Cette activité peut donc vous rapporter en moyenne vous rapporter 300 euros le mois. C’est aussi un bon compromis pour arrondir vos chiffres les fins de mois.

Pour participer au plaisir sexuel des hommes

Certaines femmes éprouvent du plaisir à participer à la réalisation des plus grands fantasmes des hommes juste en vendant de vulgaires sous-vêtements. Elles peuvent passer quelques minutes, heures, jours dans une culotte après des séances de sport ou de multiples orgasmes. Ainsi, elles participent aux futurs orgasmes de ces hommes au simple contact visuel, odorant ou juste psychique de la culotte sale.

Elles sont fières et heureuses à l’idée de savoir que leurs clients penseront à elles en se masturbant ou en serrant leurs lingeries comme doudou. Cette idée est une source de motivation pour les femmes leaders du business de culotte sale. La vente de culotte sale vous permet aussi d’éviter de traîner vos sous-vêtements sous plusieurs mois et de les jeter à la poubelle. Grâce à cette activité, vous pouvez désormais rentabiliser vos investissements en lingerie.

Comment une culotte sale est préparée avant envoi ?

Si vous souhaitez vous lancer dans le business de culotte sale, ce n’est pas bien compliqué. Vous devez juste la rendre attractive aux yeux de votre clientèle. Vous pouvez suivre vos devancières ou créer votre propre identité. Toutefois, il faudrait être bien informé, connaître les besoins de vos clients afin de leur proposer les meilleurs produits. En effet, les hommes aiment toucher, sentir, profiter d’une culotte sale souillée d’orgasme, tachée de quelques gouttes rouges, d’urine ou juste plein de sueurs. Les goûts varient en fonction de celui qui achète.

Pour être plus original, proposez des services de vente de culotte sale personnalisés. Relevez les besoins de votre client et offrez-lui un produit sur mesure. Choisissez des culottes sexy et évitez surtout les vieux slips à moitié déchirés rangés au fond des placards. Pour ceux qui aiment les culottes trempées d’orgasme, portez votre slip pendant plusieurs jours et masturbez-vous pour lui donner plus de valeur. N’oubliez pas de prendre des photos de vos produits finis en guise de publicité.

Bien préparer sa culotte sale, c’est créer le moment parfait et adapter la commande au besoin. Après une activité sportive, vous pouvez proposer votre culotte aux hommes qui les aiment. N’attendez pas toujours que le client vienne à vous. Pendant vos menstrues, vous pouvez mettre à la disposition de votre clientèle des culottes sales tachées de sang.

Quels services demander en plus d’une culotte sale ?

Certains clients sont exigeants, ils veulent avoir des preuves que c’est bien vous qui avez porté le slip. Ainsi, en plus de la culotte sale, ils peuvent demander à avoir des photos ou des vidéos de vous avec la lingerie. Ils voudront vous voir lors de la masturbation avec la culotte que vous leur proposez en vente. Ces preuves établissent la confiance entre le client et le vendeur. Bien évidemment, tout cela fait grimper le tarif de vente.

Ils peuvent aussi vous demander de raconter l’histoire de votre culotte sale mouillée. Vous serez invité à exprimer les moments d’orgasmes que vous avez eus de sorte à les rendre plus excités. Ils vous demanderont de détailler comment les traces blanches sont arrivées sur le string sale ou les moments de transpiration dans votre culotte. Si vous souhaitez prospérer dans cette activité, n’hésiter à proposer ce genre de service à vos clients.

Combien coûte une culotte sale ?

Le prix d’une culotte sale dépend de son état et des services qui l’accompagnent. Un sous-vêtement rempli d’orgasme n’aura pas le même tarif ce celui taché de sang ou plein de sueurs. Si vous ajoutez des photos, vidéo et l’historique de la culotte sale, vous pourrez la vendre encore plus chère. Il faut aussi ajouter que le coût peut varier en fonction de celle qui propose le produit.

La culotte sale d’une célèbre influenceuse n’aura pas le même prix que celle d’une simple étudiante. Il y a également l’expertise de la vendeuse qui est prise en compte dans ce paramètre. Plus le service est original et personnalisé, plus il est cher. Toutefois, retenez que le prix de vente d’une culotte sale tourne la plupart du temps entre 25 et 300 euros.

La vente de culotte sale est une activité indépendante et libérale qui permet aux jeunes filles de se faire de l’argent. Si vous souhaitez vous lancer dans la vente de culotte sale, lisez attentivement les informations susmentionnées et passez à l’action.